Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

Revue de presse Palestine 04/08/2011

04/08/2011, Fadwa NASSAR, Reconnaître l’Etat palestinien : pour faire quoi ?, International Solidarity Movement

Si le bien-fondé de la bataille diplomatique est contesté par de nombreuses voix palestiniennes, ce n’est sûrement pas à partir des considérations sionistes, ni impérialistes. Mais il s’agit d’une question de stratégie, de priorité, de programme politique en vue de libérer la Palestine. En effet, sur le plan interne, l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas a profité de « l’échéance de septembre » pour stopper un autre processus, d’autres négociations, internes cette fois-ci, et autrement plus importantes, celles qui touchent à l’unité du peuple palestinien. Suite au changement de pouvoir en Egypte qui a balayé un des pions sionistes dans la région, le président palestinien avait finalement été obligé d’engager des pourparlers avec le gouvernement du Hamas à Gaza, en vue d’unifier la vie politique, sociale et géographique palestinienne. Bien que les pourparlers se poursuivent toujours entre le Fateh et le Hamas, Mahmoud Abbas semble avoir repris de l’assurance en décidant qu’il n’y aurait que Salam Fayyad à la tête du gouvernement unifié palestinien, ce que rejettent de nombreuses personnalités et forces politiques palestiniennes, y compris au sein du Fateh. Avec « l’échéance de septembre », c’est ce processus d’unification qui a été stoppé, au moment où les forces sécuritaires de l’Autorité de Ramallah continuent à faire le « sale boulot » de l’occupant, en arrêtant les résistants en Cisjordanie.

04/08/2011, Jillian KESTLER-D’AMOURS, Dans la vallée du Jourdain, exister c’est résister, Info-Palestine

Dans la vallée du Jourdain, Israël est en train de créer une réalité irréversible sur le terrain – comme c’est le cas dans la plus grande partie du reste de la Cisjordanie – en travaillant à bétonner son contrôle sur toute la terre et ses ressources considérables – qu’il n’a aucune intention d’abandonner. L’objectif le plus sinistre des Israéliens pour la vallée du Jourdain est manifestement de chasser les Palestiniens de leurs terres, un processus facilité par le fait qu’une grande partie de la région est en Zones C et donc entièrement sous le contrôle des Israéliens.

« Cette politique vise à nettoyer ethniquement la vallée du Jourdain de sa population palestinienne et à la remplacer par des nouveaux venus, des juifs venus de toutes les parties du monde. C’est une politique d’État » dit Fathi Khdirat, habitant palestinien de la vallée du Jourdain et coordinateur de la Campagne de solidarité avec la vallée du Jourdain.

« Cela fait partie de la politique de l’autorité d’occupation pour la vallée du Jourdain, une politique qui s’est mise en oeuvre directement après l’occupation israélienne (en 1967). Ils ont commencé d’abord par contrôler chaque goutte d’eau dans la vallée du Jourdain. Ils savent que contrôler l’eau, c’est contrôler la vie » dit Khdirat.

Dans ce contexte, la capacité et la détermination des Palestiniens à rester dans leurs foyers et villages – en dépit du contrôle israélien imposé sur tous les domaines de leur vie quotidienne – doivent être vues comme la forme principale de leur résistance, à l’heure actuelle, dans la vallée du Jourdain.

04/08/2011, Uri AVNERY, Le nouvel antisémitisme, Tlaxcala

Le ministre nazi de la Propagande, le Dr Joseph Goebbels, appelle son patron, Adolf Hitler, par enfer-phone. « Mein Führer » s’exclame-t-il tout excité. « Des nouvelles du monde. Il semble que nous étions finalement sur la bonne voie. L’antisémitisme est en train de conquérir l’Europe ! » « Bon ! » dit le Fürher, « Ce sera la fin des Juifs ! » « Hum…hé bien… pas exactement, mein Führer. Il semble que nous avions choisi les mauvais Sémites. Nos héritiers, les nouveaux nazis, sont en train d’annihiler les Arabes et tous les autres musulmans en Europe. » Puis, avec un petit rire : « Après tout, il y a beaucoup plus de musulmans que de juifs à exterminer. »
« Mais qu’en est-il des juifs ? » insiste Hitler.
« Vous ne le croirez pas : les nouveaux nazis aiment Israël, l’État juif, et Israël les aime ! »

04/08/2011, Gideon LEVY, Wanted: Israeli leaders, Ha’aretz

The revolution that may be taking place now will have to include a change in this sphere as well. Israel needs an Israeli leadership that is familiar with Israel. Today we have a president who for decades hasn’t driven his own car, a prime minister who since his army days hasn’t carried a stretcher or a shopping basket, and a defense minister whose ostentatious lifestyle has already been described ad nauseam. These people cannot understand. Wanted: Israelis.

03/08/2011, Crise sociale : «l’été israélien», Slate

Depuis plusieurs semaines, les «insurgés israéliens» campent dans les grandes villes du pays. Le gouvernement fait face à un vaste mouvement social contre la vie chère. Oublié l’idéal égalitaire qui a fondé le pays, aujourd’hui les Israéliens réclament plus de justice sociale.

Lire aussi :
Revue de presse Palestine colonisée 2011, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Palestine/Israël, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Palestine/Israël – Un seul État, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Mur de l’Aparteid, Monde en Question.
Dossier documentaire & Bibliographie Résistance à la colonisation de la Palestine, Monde en Question.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :