Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

Brèves du 19/04/2010 Palestine

Palestine/Israël

• 19/04/2010, ELDAR Akiva, This Independence Day, Israel still turning its back on the Arab peace plan, Ha’aretz.

Célébrant sa 62e année de l’indépendance, comme chaque année depuis mars 2002, Israël en profite pour tourner le dos à l’Initiative de paix arabe. Cette année encore, Israël ne tient pas compte d’un plan qui offre la normalisation en échange d’un retrait des territoires occupés et d’un règlement juste du problème des réfugiés palestiniens conformément à la résolution 194 de l’Assemblée générale des Nations Unies.

• 19/04/2010, Nétanyahou : Israël n’arrêtera pas ses constructions à Jérusalem-Est, AP-Yahoo! Actualités.

M. Nétanyahou a estimé que les demandes palestiniennes sur l’arrêt des nouvelles constructions à Jérusalem-Est était « une exigence inacceptable », lors d’un entretien diffusé lundi matin aux États-Unis sur ABC.
Il a affirmé que cette position n’était pas nouvelle, et qu’elle remontait aux gouvernements de Golda Meir, Shimon Pérès et Itzhak Rabin.
Le ministre israélien de la Défense, Ehoud Barak, a pour sa part estimé que l’État hébreu devait reconnaître que le monde ne tolérerait plus des décennies supplémentaires de domination israélienne sur le peuple palestinien.
« Le monde n’est pas disposé à accepter (…) qu’Israël domine un autre peuple durant encore des décennies. C’est quelque chose qui n’existe nulle part ailleurs dans le monde », a déclaré lundi M. Barak, interrogé par la radio israélienne à l’occasion de la célébration du 62e anniversaire de l’État hébreu.
Les Palestiniens aspirent à créer leur propre État et « il n’y a pas d’autre moyen, que cela nous plaise ou non, que de les laisser se diriger eux-mêmes », a ajouté le leader du parti travailliste, modéré.
Le gouvernement de M. Nétanyahou a « fait des choses qui ne mènent pas naturellement » à la résolution du conflit israélo-palestinien, a reconnu M. Barak. « Mais nous ne devons pas nous leurrer », a-t-il poursuivi. « Le différend croissant entre nous et les États-Unis n’est pas bon pour l’État d’Israël ».

• 19/04/2010, Ehud Barak s’inquiète du différend avec Washington, Reuters-Yahoo! Actualités.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak s’inquiète du différend entre Israël et les États-Unis sur la politique de colonisation et prône une initiative diplomatique forte de la part de l’État juif pour relancer le processus de paix.
« Le différend qui se développe avec les États-Unis n’est pas bon pour Israël », a dit à la radio israélienne le dirigeant du Parti travailliste, qui a souhaité que son pays lance une « initiative diplomatique d’importance » en faveur de la paix.
Cette initiative inclurait des pourparlers avec les Palestiniens sur les points essentiels du conflit, a-t-il précisé.
« Nous avons des liens étroits avec les États-Unis, une longue amitié et un partenariat stratégique. Nous recevons d’eux chaque année trois milliards de dollars et les meilleurs avions du monde« , a-t-il rappelé. « Pour toutes ces raisons, nous devons agir pour changer les choses. »
Sans rentrer dans les détails, il a évoqué la possibilité de remanier le gouvernement israélien afin de permettre des restitutions de territoires occupés aux Palestiniens.
Dans la matinée, lors d’une cérémonie officielle à l’occasion de la journée de l’armée, Netanyahu s’est exprimé en termes généraux sur la vision israélienne du processus de paix.
« Nous tendons une main en signe de paix à tous nos voisins qui veulent la paix. Mais l’autre main saisit l’épée de David pour défendre notre peuple contre ceux qui veulent sa mort« , a-t-il prévenu.

• 19/04/2010, SHAVIT Ari, An open letter to Netanyahu: Act before it’s too late, Ha’aretz.

Même si d’autres sont à blâmer, la responsabilité est la vôtre. Par conséquent, vous êtes le responsable du fait que, un an après votre élection, Israël est encore embourbé dans le marécage toxique de l’occupation dans lequel il s’est enfoncé il y a 43 ans. Vous êtes responsable du fait que nous nous enfonçons encore plus profondément dans la boue.
Monsieur le Premier ministre, voici les faits basique : La période de grâce accordée à l »Etat juif par Auschwitz et Treblinka se termine. La génération qui a connu l’Holocauste a quitté la scène. La génération qui se souvient de l’Holocauste disparaît. La perception d’Israël par le monde d’aujourd’hui n’est pas les fours crématoires, mais les points de contrôle. Pas les trains, mais les colonies. Par conséquent, même si nous avons raison, ils ne nous écoutent pas. Même quand nous sommes persécutés, ils ne prêtent aucune attention. Le vent souffle contre nous.

• 19/04/2010, Editorial : In its 62nd year, Israel is in a diplomatic, security and moral limbo, Ha’aretz.

À bien des égards, il semble que Israël a perdu le dynamisme et l’espoir de ses premières décennies et, une fois de plus, est enlise dans la mentalité de ghetto contre lequel ses fondateurs se révoltèrent.
Certes, Israël n’est pas le seul dépositaire de son destin. Pourtant, les lacunes qui ont jeté une ombre sur le pays depuis sa création – l’ethnocentrisme, la domination de l’armée et des religieux, les écarts socio-économiques, l’asservissement aux colons, le mode de pensée mystique et l’adhésion à de fausses croyances – au lieu de disparaître au fil du temps se sont accélérées.
Il est attristant de constater que toutes ces craintes [la question palestinienne, l’attitude envers les colons, la question de la laïcité] se réalisent cette année, à un degré encore plus élevé que nous nous y attendions. Lorsque le principal message du Premier ministre au monde est de dire que nous sommes de nouveau à la veille d’un holocauste et que sa vision fait principalement référence à la Bible pour nourrir des symboles nationalistes et s’accrocher au «patrimoine national», il semble que l’indépendance de l’État hébreu est devenu une caricature de lui-même. On ne peut qu’espérer que les forces au sein de la nation vont bientôt se lever pour restructurer l’État et son leadership dans une voie digne de nous tous.

• Journal vidéo, Sleepless in Gaza…and Jerusalem [26 minutes par jour], YouTube.

Chronique de la Colonisation de la Palestine 2010 Monde en Question.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :