Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

Discours de Benyamin Netanyahou

Moshe Ya’alon, vice-Premier ministre et ministre des Affaires stratégiques, a déclaré

• le 23 mai 2009 : Nous n’allons pas suivre les diktats américains. Nous n’allons pas cesser la construction des colonies de peuplement.
Ha’aretz

• le 26 mai 2009 : Je ne vois pas la moindre chance de créer une entité palestinienne en Judée, Samarie et/ou dans la bande de Gaza, qui pourrait être viable économiquement.
The Jerusalem Post

• le 9 juin 2009, il a fixé des conditions qui ferment la porte à tout règlement du conflit israélo-palestinien.
Ministry of Foreign Affairs

Comme il était prévisible, Benjamin Netanyahu a repris la même rhétorique en posant six conditions à la création d’un État palestinien qui le vident de sa substance :

1) Que les Palestiniens reconnaissent Israël en tant qu’un État juif.
2) Que l’État palestinien soit démilitarisé.
3) Qu’aucun réfugié palestinien n’ait droit au retour.
4) Que Jérusalem soit la capitale indivisible du peuple juif.
5) Que l’Autorité palestinienne reprenne Gaza au Hamas.
6) Que la colonisation continue.

Seuls les naïfs s’étonneront que le discours Benjamin Netanyahu, annoncé comme historique (« Son dessein est d’avancer sur le chemin d’une réconciliation historique et d’affirmer que toutes les parties ont un rôle à jouer pour que le processus de paix aboutisse « a déclaré le porte-parole de Netanyahu, Mark Regev), ne soit que la répétition des discours antérieurs.

Comme l’a écrit récemment Gaël Lagadec, la stratégie israélienne en Palestine reste la même depuis 1948 : négociation perpétuelle et colonisation sans fin [PDF].

Que va faire Barack Obama après ce bras d’honneur alors que les États-Unis fournissent une aide militaire annuelle de 2,4 milliards de dollars ainsi qu’un soutien diplomatique à Israël ?

La réélection de Mahmoud Ahmadinejad en Iran est un atout majeur pour Benjamin Netanyahu [Ha’aretz]. Moshe Ya’alon le répète depuis longtemps [Face à l’Iran]…

Serge LEFORT
14/06/2009

[Note ajoutée à 15h07] Une dépêche d’agence canadienne titre «Obama salue « l’important pas en avant » de Netanyahu» ! Barack Obama pratiquerait-il le langage paradoxal pour dépasser l’absurde des déclarations de Benjamin Netanyahu ?

[Note ajoutée à 16h12] Full text of Netanyahu’s foreign policy speech at Bar Ilan, Ha’aretz.

[Note ajoutée à 18h22] Traductions officielles :
• Address by Benjamin Netanyahu at Bar-Ilan University, Ministry of Foreign Affairs version anglaise officielle.
• Discours de Benjamin Netanyahu, Ambassade d’Israël en France version française officielle revue et corrigée par Monde en Question.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :