Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

L'UE critique la politique d’Israël à Jérusalem-Est

Un rapport confidentiel de l’Union européenne critique fortement Israël pour ses activités coloniales dans Jérusalem-Est et les démolitions de maisons palestiniennes dans la cité.

Le quotidien britannique The Gardian indique ce dimanche matin, 8 mars, que le rapport accuse Israël d’annexer illégalement Jérusalem-Est par l’expansion des colonies juives, les démolitions de maisons palestiniennes et l’installation de barrages routiers.

Le rapport explique que la politique israélienne à Jérusalem-Est, notamment la construction de nouvelles colonies juives et du mur d’annexion, la démolition de maisons et la discrimination à l’égard des Palestiniens, que cette politique entrave tout développement palestinien et même compromet leur présence, tout en renforçant celle des Israéliens à Jérusalem-Est. Il note également que la politique d’Israël fait obstacle au processus de paix et soulève de graves questions quant à l’engagement d’Israël dans ce processus.

Le rapport de l’UE reconnaît « le droit d’Israël » à agir pour sa sécurité mais il ajoute que la plupart des activités illégales d’Israël à Jérusalem-Est ne sont pas motivées par des questions de sécurité. De plus, le rapport condamne les démolitions constantes par Israël de maisons palestiniennes dans Jérusalem-Est, il considère les actions d’Israël comme une violation du droit international et que cette politique entraîne des conséquences immédiates et dangereuses au détriment des Palestiniens et viole les droits humains.

Il signale également qu’alors que les Palestiniens représentent 34% de la population totale de Jérusalem, la municipalité n’alloue que 5 à 10% de son budget pour les services aux Arabes. Ceci a des conséquences directes et négatives sur l’infrastructure et les services basiques de la partie arabe de la cité (Jérusalem-Est). Commentant la question des colonies israéliennes dans Jérusalem-Est, le rapport souligne qu’Israël a augmenté de façon significative ses activités de colonisation depuis le sommet d’Annapolis en [novembre] 2007. Après le sommet, Israël [le gouvernement] a donné son accord pour la construction de 3 000 nouveaux logements pour les colons à Jérusalem-Est. Il y a actuellement environ 190 000 colons juifs installés à Jérusalem-Est dans des secteurs censés faire partie de la capitale du futur Etat palestinien. Outre sa politique de démolition des maisons palestiniennes à Jérusalem-Est, Israël interdit aux Palestiniens de construire de nouvelles maisons et d’agrandir celles existantes.

Il est intéressant de rappeler que le lundi 28 novembre 2005, l’Union européenne avait préparé un rapport confidentiel du même ordre. Il avait été établi par les gouvernements des 25 pays de l’UE, mais les ministres des Affaires étrangères de l’UE avaient mis leur veto à sa publication quand celle-ci fut planifiée. Ces ministres arguaient que ce rapport aurait mis en difficulté les relations Israël/Union européenne, spécialement alors qu’Israël venait d’accepter pour la première fois de donner à l’UE un rôle sur la sécurité dans la région, indiquait le journal The Independent. Jérusalem-Est fait partie des territoires palestiniens qu’Israël occupe depuis la guerre des Six Jours. Depuis lors, Israël a déclaré à maintes reprises que Jérusalem, dans sa partie Ouest et Est, était la « capitale indivisible et éternelle » d’Israël.

Publié par CCIPPP selon IMEMC.

Lire aussi : Quartier al-Bustan à Silwan : la réalité, Info-Palestine.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :