Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

Lettre des Femmes Palestiniennes au sénateur Mitchell

Cher Sénateur Mitchell,

Voici qu’une nouvelle fois nous vous souhaitons la bienvenue sur notre sol palestinien. Nous vous y accueillons en tant qu’émissaire d’un jeune président visionnaire qui a offert à notre monde assiégé une promesse d’espoir et de justice et qui tend une main conciliatrice à tous les peuples de la terre.

Nous vous souhaitons la bienvenue dans notre pays sachant que vous êtes un personnage important dont l’intégrité est reconnue de tous et qui a la volonté d’écouter et de comprendre. Qui sait suivre aussi son cœur et sa conscience.

Nous vous invitons à marcher de nouveau avec nous sur le chemin de Croix épineux qui est le destin de notre peuple depuis trop longtemps, afin que vous puissiez personnellement témoigner de l’aggravation de notre situation depuis votre dernière visite.

Durant cette visite vous apprendrez, Monsieur Mitchell, que la catastrophe de Gaza n’est que la partie visible de l’iceberg. C’est depuis l’installation d’Israël sur sa terre que le peuple palestinien a été soumis à de graves violences et des crimes de guerre. Depuis soixante ans, le soutien financier, moral et militaire inébranlable des Etats-Unis a permis à Israël de continuer en toute impunité à violer et à contourner le droit international et les résolutions des Nations Unies, aggravant ainsi les souffrances des Palestiniens. Par surcroît, en instrumentalisant la religion pour étayer ses positions, Israël a ouvert la voie à d’autres réponses religieuses, entraînant ainsi le monde dans un bourbier de querelles religieuses que des siècles de lutte pour les Lumières avaient réussi à surmonter.

C’est un état de choses lamentable, d’autant plus si on prend en considération la splendeur de la civilisation arabe au cours des siècles passés qui a enveloppé les peuples des trois religions dans la tolérance et le respect et qui, de plus, était devenue un havre de paix pour les Juifs fuyant la persécution en Europe.

L’Union générale des femmes palestiniennes représente des milliers de femmes en Palestine et à l’étranger. Fortement engagées pour l’établissement d’un monde harmonieux et juste où nos enfants pourraient connaître la paix et la sécurité aux côtés des autres enfants du monde, nous sommes très inquiètes pour l’avenir de l’humanité si la situation actuelle perdure. C’est pourquoi, nous comptons sur vous, M. Mitchell, pour comprendre la profondeur de la colère et du désespoir qui remplit les cœurs de notre peuple, surtout chez les jeunes.

Cela fait soixante ans que notre peuple se bat pour rétablir ses droits et pour faire régner la justice. Générations après
générations, on s’est adressé aux Nations Unies pour honorer les
résolutions. En vain. On a eu recours à des appels, des campagnes de solidarité et plusieurs autres moyens de résistance pacifique tels que des « sit-in », des manifestations, des marches et des grèves de la faim. En vain. Au contraire, leurs tentatives de protestation ont rencontré des violations des droits humains extrêmes, telles que des assassinats, des incarcérations, des couvre-feu, des restrictions sur la circulation,la confiscation des terres, démolitions de maisons, déracinement d’arbres et de cultures et, enfin, l’érection d’un mur monstrueux qui met en péril la continuité de notre terre et le tissu social et économique de notre peuple. Ce qui a renforcé les sentiments de colère et de désespoir est le fait que notre peuple a continué à être tenu pour responsable et se faire punir pour avoir été ainsi injustement volé de sa terre, ses vies et sa liberté alors que la communauté internationale a continué à se préoccuper de la sécurité d’Israël sans le moindre égard pour la sécurité des Palestiniens.

L’injustice, sénateur Mitchell, est à la racine de beaucoup de mal et la cause de bon nombre de guerres. En voyant le processus de paix devenir un processus de dépossession, nous faisons appel à vous en tant que quelqu’un qui connaît les dimensions de notre problème, pour vous attaquer aux causes qui sont à la racine du conflit au lieu de traiter les résultats qu’elles ont produits. Cela impliquerait de faire appliquer les droits inaliénables des Palestiniens tels qu’ils ont été affirmés, confirmés et réaffirmés dans quantité de résolutions des Nations Unies. Continuer à soigner une blessure purulente avec du sparadrap et des anti-douleurs ne sert à rien et ne servira jamais à rien. La pratique par Israël, moyennant l’agression et la conquête militaire, du fait accompli, doit se terminer. Et le fait que la communauté internationale couvre ces actes ne peut qu’aggraver la situation. Si Israël veut la sécurité, il lui faudra vivre en harmonie avec les peuples de la région et rétablir les droits et les terres des Palestiniens.

Nous espérons, M. Mitchell, que votre mission sous la nouvelle administration constituera un nouveau départ pour la politique américaine et nous sommes certaines que votre visite vous éclairera sur votre chemin vers l’accomplissement d’une paix juste dans notre région. Afin que nous puissions commencer à rêver d’un avenir meilleur et plus doux pour nos enfants et pour l’ensemble du monde.

Union Générale des Femmes Palestiniennes
Publié par UJPF.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :