Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

Résistance Palestine : États-Unis

Une université américaine sanctionne Caterpillar et autres complices de l’occupation israélienne, EuroPalestine.

Pour la première fois, une université américaine, le Hampshire College basé à Amherst dans le Massachussetts, a decidé de sanctionner financièrement les entreprises qui collaborent avec l’occupation israélienne, annonce l’International Solidarity Movement (ISM).

La mesure consiste, pour l’université, à rompre tout lien, notamment la possession d’actions ou autres titres financiers, qu’elle entretenait avec les firmes Caterpillar, tristement célèbre pour ses ventes de bulldozers géants D9 à l’armée israélienne, mais aussi United Technologies, General Electric, ITT Corporation, Motorola, et Terex.

Toutes ces firmes sont directement impliquées dans le soutien aux agissements criminels de l’armée et du gouvernement israéliens contre le peuple palestinien.

Le dossier établissant la complicité de ces entreprises est le fruit d’un travail de recherche approfondi conduit depuis deux ans par l’association Etudiants Pour la Justice en Palestine (Students for Justice in Palestine) sur le campus de l’Hampshire College.

Une pétition rassemblant les signatures de 800 étudiants, professeurs et anciens élèves de l’établissement a ensuite été présentée au Conseil d’administration de l’université, qui s’est donc prononcé pour le désinvestissement, samedi dernier. Les administrateurs ont en effet considéré qu’en conservant des actifs financiers des firmes coupables, l’université se rendrait elle aussi coupable de complicité de crimes de guerre.

ISM rappelle, dans son communiqué, que le Hampshire College avait été historiquement le premier, dans les années 1970, à rompre tout lien avec l’Afrique du Sud de l’apartheid et ses suppôts industriels américains.

L’initiative concernant Israël a reçu le parrainage des universitaires américains Noam Chomsky, Howard Zinn, Rachid Khalidi, ainsi que de la vice-présidente du Parlement européen Luisa Morgantini, du vieux combattant anti-apartheid sud-africain Ronnie Kasrils, du Palestinien Moustapha Barghouti, de l’historien israélien Ilan Pappe, de l’écrivain britannique John Berger, du Prix Nobel de la Paix Mairead Maguire, et du fondateur des Pink Floyds Roger Waters, entre autres.

L’initiative du Hampshire s’inscrit dans le cadre de la campagne “BDS” (pour “Boycott, Désinvestissements, Sanctions”) qui prend corps au niveau mondial, avec l’appui, entre autres, du syndicat britannique des l’enseignement secondaire et supérieur, de la Confédération générale des syndicats d’Afrique du Sud, ou encore du Syndicat général de la Fonction Publique au Canada.

Lire aussi :
• Appel au Boycott, aux Sanctions et aux Retraits des Investissements contre Israël, ISM.
• La société civile irlandaise appelle au boycott d’Israël, ISM.
• Appel international aux actions contre Carmel Agrexco, ISM.
• Participez à la Journée d’Action Globale BDS, le 30 mars 2009, ISM.
• Tous les articles « Boycott », ISM.

Bibliographie Palestine/Israël, Monde en Question.
Dossier Résistance à la colonisation de la Palestine, Monde en Question.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :