Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

Propagande de guerre contre Gaza

L’actualité est fabriquée par les médias dominants (de plus en plus souvent par simple copier-coller) à partir des dépêches des agences de presse, qui les construisent selon l’agenda de leurs sources.

Les agences de presse ne sont pas neutres. Elles dépendent, en amont, de leurs sources de financement et d’information (essentiellement les organismes gouvernementaux) et, en aval, des contrats avec les médias dominants.

Voici deux exemples de traitement de la même information par les agences AFP et Reuters, respectivement le 9 février et le 13 février 2009.

09/02/2009 Bande de Gaza : un Palestinien tué par des tirs israéliens versus Un activiste du Djihad islamique tué dans le nord de Gaza

Bande de Gaza : un Palestinien tué par des tirs israéliens, AFP-Yahoo! Actualités.

Un activiste palestinien a été tué lundi à l’aube par des tirs israéliens dans le nord de la bande de Gaza, ont indiqué des sources médicales palestiniennes et un groupe armé.

Khaled Al-Kafarneh, 22 ans, a été tué dans le secteur de Beit Hanoun, ont précisé les sources médicales.

Un groupe palestinien armé, le Jihad islamique, a affirmé dans un communiqué que Kafarneh a été tué dans un raid aérien israélien « après un accrochage » avec une force de l’armée israélienne non loin de la clôture de sécurité entre Israël et la bande de Gaza.

« Après cet accrochage, des hélicoptères (israéliens) sont intervenus et ont tiré deux roquettes », a ajouté le Jihad, précisant qu’un deuxième combattant d’un autre groupe armé était « porté disparu ».

L’armée israélienne, interrogée par l’AFP, a indiqué que « des soldats ont ouvert le feu en direction d’un terroriste qui s’approchait de la clôture de sécurité » et que « la charge qu’il portait sur lui a explosé ».

L’aviation israélienne avait lancé dans la nuit de dimanche à lundi deux raids contre la bande de Gaza après la chute en Israël de deux roquettes tirées du territoire palestinien.

Ces violences sont survenues malgré un cessez-le-feu, en vigueur depuis le 18 janvier, ayant mis fin à une offensive israélienne de 22 jours dans la bande de Gaza qui a fait 1.330 morts palestiniens.

L’offensive avait pour but déclaré de réduire au minimum les tirs de roquettes et obus de mortier de Gaza mais plusieurs dizaines de ces engins ont été tirés depuis la fin de l’opération, entraînant des représailles d’Israël.

Un activiste du Djihad islamique tué dans le nord de Gaza, Reuters-Yahoo! Actualités.

L’armée israélienne a tué aujourd’hui un combattant palestinien du Djihad islamique en mission contre une patrouille de Tsahal à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, annonce l’organisation palestinienne armée.

L’état-major des forces israéliennes de défense a confirmé la mort d’un Palestinien armé qui tentait de s’infiltrer en Israël.

Selon le Djihad islamique, l’activiste a été tué près de la ville de Beït Hanoun, dans le nord du territoire palestinien.

L’aviation israélienne a par ailleurs frappé deux postes avancés du Hamas en représailles à des tirs de roquettes.

Côté palestinien, on indique qu’un missile au moins s’est abattu sur un bâtiment de la police mise sur pied par le mouvement islamiste, dont les installations ont pour la plupart été détruites dans l’offensive menée le mois dernier par Tsahal pour faire cesser les tirs de roquettes. Aucun bilan n’a été avancé après le raid de lundi.

Deux roquettes tirées du nord de la bande de Gaza ont atteint hier le sud d’Israël, sans faire de victimes.

La situation reste fragile dans la région malgré le cessez-le-feu proclamé unilatéralement par les deux camps, le 18 janvier.

13/02/2009 Un mort et trois blessés dans un raid israélien à Gaza versus Deux blessés dans un raid aérien israélien dans la bande de Gaza

Un mort et trois blessés dans un raid israélien à Gaza, AFP-Yahoo! Actualités.

Un activiste Palestinien a été tué et trois autres personnes blessées vendredi dans un raid aérien israélien dans le sud de la bande de Gaza, ont indiqué des sources médicales palestiniennes.

Le raid a visé deux activistes d’un groupe armé, les Comités de la Résistance populaire, circulant à moto à Khan Younès, selon des témoins.

L’un d’eux a été tué et le second blessé, a indiqué à l’AFP le chef des services d’urgence à Gaza, Mouawiya Hassanein. Deux autres personnes ont été touchées dans l’attaque, selon la même source.

L’armée a confirmé le raid. Un porte-parole militaire a affirmé que l’attaque avait visé « des éléments terroristes qui planifiaient une attaque en Israël ».

Le raid israélien est survenu quelques heures après la chute de deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza dans le secteur de la localité de Sdérot dans le sud d’Israël.

Ces tirs ont été revendiqués dans un communiqué transmis à la presse à Gaza par un groupe peu connu, « les Brigades du Hezbollah Palestine ».

Des appareils israéliens ont également bombardé des tunnels de contrebande dans le secteur de Rafah à la frontière avec l’Egypte, selon des témoins. Israël accuse les groupes armés palestiniens d’utiliser ces souterrains pour s’approvisionner en armes.

Ces nouvelles violences surviennent malgré l’entrée en vigueur le 18 janvier d’un cessez-le-feu ayant mis fin à l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, où 1.330 Palestiniens ont été tués en trois semaines.

L’offensive avait pour but déclaré de réduire au minimum les tirs de roquettes et obus de mortier depuis Gaza mais plusieurs dizaines de ces engins ont été tirés après la fin de l’opération, entraînant des représailles d’Israël.

Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza a annoncé jeudi qu’une trêve de 18 mois négociée sous les auspices de l’Egypte devrait être annoncée dans les tout prochains jours.

En Cisjordanie, un Palestinien de quatorze ans a été tué vendredi par des tirs de l’armée israélienne à Hébron dans le sud du territoire, ont indiqué des sources médicales et des témoins.

Deux blessés dans un raid aérien israélien dans la bande de Gaza, Reuters-Yahoo! Actualités.

Des avions israéliens ont bombardé un objectif dans la bande de Gaza, blessant grièvement deux activistes palestiniens, rapportent des médecins et des responsables du Hamas, l’organisation islamiste palestinienne qui contrôle ce territoire.

Il s’agit, selon ces sources, de deux membres des Comités populaires de résistance, petite faction palestinienne, qui circulaient à moto près de la ville de Khan Younès.

L’armée israélienne n’a fait aucune déclaration à ce sujet.

Dans la matinée, trois roquettes tirées de la bande de Gaza s’étaient abattues sur le territoire israélien, sans faire ni victimes ni dégâts, a fait savoir un porte-parole de l’armée israélienne.

Les roquettes tirées dans la matinée sont tombées près de la ville de Sderot. Aucune organisation palestinienne n’en a revendiqué la responsabilité pour l’instant.

Ces incidents surviennent alors que l’Egypte doit annoncer dans les tout prochains jours un accord de trêve entre Israël et les islamistes du Hamas, censé consolider le fragile cessez-le-feu entré en vigueur le 18 janvier après 22 jours d’offensive israélienne.

Les mots de la propagande :

  • résistant Palestinien
    – « activiste Palestinien » selon l’AFP
    – « activiste du Djihad islamique » selon Reuters
  • plus subtil
    – « Un activiste Palestinien a été tué et trois autres personnes blessées vendredi dans un raid aérien israélien » selon l’AFP
    – « Des avions israéliens ont bombardé un objectif dans la bande de Gaza, blessant grièvement deux activistes palestiniens » selon Reuters

Serge LEFORT
13/02/2009

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :