Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

Cinéastes contre la guerre et l'occupation

Avant la sortie de son film, Z 32, mercredi prochain en France, le réalisateur israélien Avi Mograbi sera à Paris samedi soir au centre Confluences [1], en ouverture de la troisième édition de son festival du film documentaire. Moins d’un moins après la fin de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza, les organisateurs ont mis sur pied une programmation axée autour de la question de l’occupation des Territoires palestiniens. A commencer par Gaza : «Nous avons déniché des films faits par des Palestiniens mais aussi par des Israéliens, explique Ariel Cypel. L’idée est de montrer que Gaza est un endroit où vivent des gens comme les autres, pas seulement un point dans la mire d’un avion de chasse.»

La plupart de ces documentaires sont inédits en France. Le deuxième thème, «Mémoires bafouées», met en miroir deux mémoires : celle des diasporas juives, absorbées par l’Etat hébreu né sur les cendres de la Shoah ; celle, niée ou perdue, des Palestiniens. L’occasion de revoir Izkor, les esclaves de la mémoire d’Eyal Sivan. Ou de découvrir la formidable quête des images perdues de la section «médias» de l’OLP à Beyrouth, en 1982, par Azza el-Hassan dans Kings and Extras.

Enfin, plusieurs films évoquent directement ou non l’occupation. Asurot (Enchaînées) d’Anat Even et Ada Ushpiz est la métaphore la plus cruelle : trois veuves vivent dans une maison de la vieille ville d’Hébron, avec leurs onze enfants. La façade et le toit sont occupés par l’armée israélienne, l’arrière de la maison est sous le contrôle de l’Autorité palestinienne. Les occupants sont en cage. Deux films du Syrien Omar Amiralay permettent d’évoquer la génération née avec le conflit israélo-arabe. Surtout, les organisateurs ont dégoté de vieux films israéliens des années 70 et 80, dont l’un, Yoman Sade (Journal de campagne), tourné par Amos Gitaï durant l’invasion du Liban en 1982, raconte les premiers temps de la colonisation de la Cisjordanie.

[1] Confluences
190, bd de Charonne 75020
Renseignements : 01 40 24 16 46

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :