Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

Guerre d'Israël contre le peuple Palestinien (5)

Dépêches des 1er et 2 février 2009, Info-PalestineToutes les dépêches.

21/012009, La brigade du Net d’Israël débarque à la fin de la guerre ! Son but : occuper le terrain en inondant de commentaires les sites anti-sionistes, IsraelValley.

TOUJOURS EN RETARD D’UNE GUERRE MAIS, MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS ! Le Ministère israélien de l’Intégration et de l’Immigration a annoncé il y a trois jours, la création d’une “armée de blogueurs”. 

La mission de cette nouvelle brigade du Net : occuper le terrain en inondant de commentaires les sites anti-sionistes qui pullulent sur la Toile.

Mis en place en coopération avec le Ministère des Affaires Etrangères, le programme s’adresse avant tout aux Israéliens parlant couramment anglais, français, espagnol ou allemand.

25/01/2009, « Le crime des crimes », Info-Palestine.

Ancien juge au Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie, Fouad Riad déclare à Amira Howeidy qu’Israël s’est rendu coupable de génocide lors de sa guerre de 22 jours contre Gaza.
[…]
C’est au cours des quatre dernières semaines que le monde a été le plus près de réclamer un recours judiciaire pour les Palestiniens, quand Israël pilonnait, avec des bombes d’une tonne, du phosphore blanc et des armes biologiques, la plus grande prison du monde – Gaza – dont le million et demi d’habitants avaient déjà subi un cruel blocus économique de 18 mois. Le bilan palestinien : plus de 1.230 tués dont 400 enfants et plus de 5.350 blessés (mutilés, rendus difformes et souffrant de blessures causées par des armes expérimentales inconnues qui ont laissé les médecins impuissants à les traiter) dont 1.900 enfants.
[…]
Le 12 janvier, le Conseil des Droits de l’homme des NU publiait une résolution non contraignante qui accuse Israël de violations massives des droits de l’homme à l’encontre du peuple palestinien. Il décidait également d’envoyer une mission internationale indépendante pour investiguer sur toutes les violations des droits humains internationaux et du droit humanitaire international dans les territoires palestiniens occupés. Les résultats de la mission seront présentés à la prochaine session du Conseil en mars, braquant ainsi un « projecteur » sur les violations. 

Le lundi, Amnesty International accusait Israël de commettre des crimes de guerre en bombardant de façon répétée au phosphore blanc des zones densément peuplées. Quand le phosphore blanc touche la chair humaine, elle brûle au travers des muscles jusqu’à l’os. L’organisation Human Rights Watch avait déjà accusé Israël d’utiliser l’arme incendiaire, mais sans la qualification de crime de guerre. La Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, Navi Pillay, a dit que certaines actions israéliennes à Gaza pourraient justifier des poursuites pour crimes de guerre.

26/01/2009, Le prix des guerres au Moyen-Orient, AFPS.

La première étude exhaustive sur les coûts des conflits au Proche Orient a été présentée vendredi à l’ONU à Genève. Le rapport évalue l’impact financier, militaire, environnemental, politique, diplomatique et psychologique de ces 20 dernières années de guerre.
[…]
L’ancien ministre des travaux publics de l’autorité palestinienne, Mohammed Stayyeh demande qu’on parle des coûts de l’occupation israélienne – et non du conflit israélo-palestinien. « Une occupation qui profite économiquement à Israël. Un tiers de l’eau des cuisines israéliennes provient de Cisjordanie, tient-il à rappeler. Voilà dix huit ans que le processus de paix se poursuit sans résultat tangible. Nous sommes obligés de reconstruire en boucle nos infrastructures avec les donations internationales. Il m’est arrivé de reconstruire jusqu’à cinq fois le même pont. Et c’est votre argent qui est gaspillé ! » 

28/01/2009, Israël empêche la réparation des réseaux d’électricité, d’eau et d’égouts, Info-Palestine.

Dix jours après le cessez-le-feu et malgré la promesse de permettre à l’aide humanitaire d’atteindre les habitants de Gaza, Israël continue sa politique délibérée qui restreint la livraison de fuel industriel et de marchandises humanitaires à la Bande de Gaza. Cette politique qui est en place depuis les 15 derniers mois, empêche les installations humanitaires de Gaza d’être approvisionnées en électricité. 

28/01/2009, Israël se prémunit contre les plaintes liées à la guerre de Gaza, Info-Palestine.

Le comportement impitoyable d’Israël lors de la guerre de Gaza incite les défenseurs des droits de l’homme à porter plainte pour crimes de guerre. A présent le gouvernement [israélien] met en garde ses soldats contre tout voyage dans des pays européens, parce qu’il craint que des plaintes n’y soient déposées – et il promet déjà une assistance juridique. 

30/01/2009, Gaza, la sale guerre, RFI.

Le 27 décembre dernier, les forces israéliennes déclenchaient l’opération « Plomb durci » pour mettre fin aux tirs de roquettes contre son territoire. Après une semaine d’intenses bombardements, les troupes et les blindés israéliens pénétraient dans la bande de Gaza. Les trois semaines d’offensive ont fait plus de 1 300 morts et plus de 5 000 blessés, plus de la moitié des victimes sont des femmes et des enfants. Dix jours après la déclaration d’un cessez-le-feu unilatéral par Israël, la correspondante de RFI, Catherine Monnet s’est rendue sur place.
Diaporama, RFI.
Reportage à télécharger, RFI

31/01/2009, Gaza : les militaires israéliens refusent de laisser entrer du matériel pour filtrer l’eau, AFPS.

La guerre que mène Israël contre le peuple palestinien à Gaza, ce n’est pas seulement les bombardements barbares : le gouvernement israélien a refusé de laisser entrer le matériel français de filtrage de l’eau qui est indispensable à la bande de Gaza ravagée par la guerre israélienne. 

01/02/2009, « Ils se sont soulagés sur nos vêtements », Blogs de Gaza-Global Voices.

Sur la bande de Gaza, des blogueurs recueillent actuellement des informations sur ce qui s’est passé pendant l’offensive israélienne de décembre et janvier 2009. Dans ce billet, nous rencontrons des familles de Gaza dont les maisons ont été pillées et abandonnées pleines d’excréments par les soldats israéliens, nous apprenons quelles sont les conséquences des armes DIME, et l’histoire d’un père dont la petite fille a été blessée par balles au ventre, et que sa femme a allaité tandis que le bébé se vidait de son sang. 

Bibliographie Palestine/Israël, Monde en Question.
Dossier Résistance à la colonisation de la Palestine, Monde en Question.

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :