Palestine en Question

Blog dédié à la Palestine

Les dégâts de l’occupation israélienne

Bernard Kouchner, Israël, l’Iran et les confusions phonétiques, Rue89

Frapper l’Iran, ou l’avaler » ? Il y a certes une différence dans la graduation de l’éventuelle riposte israélienne à l’obtention par l’Iran de l’arme atomique… 

Mais sur le fond, la position du ministre, qui est en visite en Israël et dans les territoires palestiniens, reste identique. Dans cette interview à Haaretz, il demande simplement à Israël de laisser du temps à la diplomatie face à l’Iran avant de passer à l’acte…

Kouchner, l’Iran et le Proche-Orient…, IRIS IRIS – Dailymotion

Didier Billion, directeur adjoint de l’IRIS répond à nos questions :
– Quels sont les enjeux de la visite de Bernard Kouchner au Proche-Orient ?
– Que pensez vous de son optimisme quant au processus de paix alors que la signature d’un accord de paix au Proche-Orient avant la fin 2008 semble de moins en moins envisageable?
– L’approche prônée par Bernard Kouchner envers Téhéran, associant «offre de dialogue et sanctions», a t-elle des chances d’aboutir ? 

Rapport : 15.000 colons se sont installés en Cisjordanie en 2008, Maan News

15.000 Israéliens se sont installés dans des colonies illégales en Cisjordanie depuis le début de l’année 2008, en dépit d’un engagement pris par le Premier Ministre Ehud Olmert de mettre un terme à la construction de colonies, il y a un an, a indiqué lundi le journal israélien Ma’ariv. 

WARSCHAWSKI Michel, Nouvelle direction, vieille politique, Rouge

En bref, l’État d’Israël vient de changer de conducteur, mais le plan de route reste le même, qui indique du surplace au moins jusqu’à l’intronisation du nouveau président des États-Unis. Et ensuite ? Les deux candidats à la Maison Blanche ont annoncé qu’il y a des crises beaucoup plus graves que le conflit israélo-palestinien et, qu’en conséquence, le règlement de ce dernier ne serait pas une priorité pour la nouvelle administration. 

RIONDÉ Emmanuel, En Cisjordanie, les dégâts de l’occupation israélienne, Les blogs du Diplo

Une lente strangulation. C’est ce que subissent depuis huit ans les habitants de Naplouse, plus importante ville de Cisjordanie, cernée de checkpoints, même lorsque l’armée israélienne semble avoir atteint ses objectifs « sécuritaires ». Les plus démunis, vivant dans les camps de réfugiés et la vieille ville, éprouvent des difficultés grandissantes à assurer le quotidien. Au plan psychologique, l’occupation, avec son cortège d’humiliations et de brutalités, fait des ravages. 

Rédiger votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :